Pour démarrer le processus de certification, vous devrez engager un certificateur agréé par le Passive House Institute, idéalement au début du projet.

Pour obtenir une certification de Maison Passive, le bâtiment doit répondre aux principaux critères suivants :

  • Besoin de chauffage maximal de 15 kWh/m²a OU charge de chauffage maximale de 10 W/m²
  • Résultat maximal du test de pressurisation de 0,6 ACH @ 50 Pa (en dépression et en surpression)
  • Besoin annuel d’énergie primaire maximal de 120 kWh/m²a

*Tous les calculs de chauffage et de refroidissement sont basés sur la surface nette utile du bâtiment. Si le refroidissement (climatisation) est nécessaire, la demande d’énergie de refroidissement annuelle ne doit pas dépasser 15 kWh/m².

Certification

Mme Witta Ebel, Ph. D., accorde la certification Maison Passive à l’équipe du projet de Maison Passive de North Park à Victoria


Deux options pour l'obtention de la certification de bâtiment :


1. Révision de la conception et certification

Cette option consiste en une révision initiale de la conception du projet, idéalement avant la présentation d’une demande de permis de construction. Tous les plans, les spécifications, les calculs et les autres documents sont examinés afin d’assurer qu’ils satisfont aux exigences de la norme Maison Passive. Un court rapport est ensuite publié, soulignant les problèmes qui peuvent empêcher d’obtenir la certification. L’équipe du projet est ainsi en mesure de corriger ces problèmes avant de fixer les spécifications.

Une révision de la documentation post-construction aura lieu une fois le projet pleinement construit et mis en service. Si le projet satisfait à toutes les exigences, un certificat est délivré. Si le projet ne satisfait pas à toutes les exigences, un court rapport qui explique les lacunes sera publié. Si les lacunes peuvent être corrigées, il est possible de présenter le projet de nouveau pour évaluation.

2. Certification simplifiée

Cette option ne comprend qu’une revue post-construction du projet. On recommande fortement aux professionnels inexpérimentés de choisir la première option. Une revue à l’étape de la conception permet d’atténuer les risques en relevant les problèmes dès le départ, lorsqu’il est encore possible d’apporter des changements importants à la conception. Dans bien des cas, il se révèle trop coûteux ou pratiquement impossible d’apporter les changements nécessaires après la construction.

Une professionnelle ou un professionnel ayant participé au processus à quelques reprises peut sélectionner l’approche simplifiée pour réduire les coûts de certification.



À combien s’élèvent les coûts de certification?

La certification d’une maison unifamiliale typique coûte entre 3000 $ et 5000 $, selon la taille et la complexité. Une demande de soutien supplémentaire peut engendrer des frais accrus.

Quel est le délai nécessaire pour l’obtention de la certification?

La révision de l’étape de la conception peut prendre entre un et trois mois, selon l’exactitude de la documentation jointe à la demande originale. La révision post-construction prend au moins deux semaines.

Trouver un certificateur de bâtiment

Peel Passive House, Toronto www.peelpassivehouse.ca

MIZU Passive House Consulting, Vancouver www.mizupassivehouse.com

RDH, partout au Canada www.rdh.com

Vous trouverez une liste de tous les certificateurs internationaux accrédités par le PHI sur le site Web du Passive House Institute. www.passivehouse.com